Le blog de HP

Au fil de mes paysages mentaux

jeudi 30 juin 2011

Manèges tristes

Castillon-la-Bataille, le 27 juin 2011. Jour de marché, comme tous les lundis, depuis... Depuis quand au fait ?  Le rite immuable s'est simplement coloré de djellabas et enrichi de produits exotiques, une forte communauté musulmane s'étant fixée en cette ville où il y a longtemps, très longtemps, en 1453, s'écrivit une page importante de l'Histoire de France : la fin de la guerre de cent ans.Sous la canicule, les étals regorgent non seulement de victuailles de toutes sortes, mais encore de bon nombre d'articles... [Lire la suite]
Posté par Henri_Pierre à 21:44 - Commentaires [15] - Permalien [#]

mercredi 22 juin 2011

Malles sans voyageurs

Impressionniste ? Paraît-il... Du moins c'est ainsi que la propension des historiens de l'Art à classer dans des compartiments bien spécifiques toute expression individuelle en a décidé pour Gustave Caillebotte.Que je ne sois pas entièrement d'accord n'est pas le propos de ce billet d'avant vacances... C'est plutôt un voyage de la mémoire, auquel l'exposition consacrée aux deux frères, l'un peintre et l'autre photographe, m'a invité, que je voudrais partager avec vous.C'est cette toile de 1876 intitulée "Le déjeuner" qui m'a... [Lire la suite]
Posté par Henri_Pierre à 23:59 - Commentaires [9] - Permalien [#]
jeudi 16 juin 2011

Foyer de l'âme

Paris ne se livre jamais en entier, la ville capitale n'est jamais épuisée et ses ressources sont, semble t-il, sans fin.Combien de Parisiens, même de "vieux" parisiens comme moi connaissent le " Foyer de l'Âme" ?Et pourtant, ce temple rattaché au "Protestantisme dans sa forme large et libérale" existe bien, au numéro 7 bis de la rue du Pasteur Wagner, dans l'onzième arrondissement de Paris, à un jet de pierre de la place de la Bastille.Sa vocation semble se résumer en ces mots qui à eux seuls ouvrent un monde sans limites :... [Lire la suite]
Posté par Henri_Pierre à 16:16 - Commentaires [13] - Permalien [#]
vendredi 10 juin 2011

Notes de Charmes

Ce deux juin le temps de Charmes était des plus flatteurs, les touffeurs des jours précédents s'adoucissaient en vents légers sous un ciel à l'azur tamisé de légers nuages.La lumière était belle pour accueillir nos deux concertistes qui allaient faire vibrer en soirée les pierres et les poutres brutes de l'orangerie de la grande maison.Bien avant l'heure du concert prévu, les deux jeunes musiciennes apprivoisaient la salle et, peu à peu, leurs instruments, de plus en plus dociles, se familiarisaient avec le lieu et l'habitaient de... [Lire la suite]
Posté par Henri_Pierre à 15:37 - Commentaires [16] - Permalien [#]