Le blog de HP

Au fil de mes paysages mentaux

lundi 23 mars 2009

Bonjour le jour

Aurore de sang, hier à Charmes, quand il faisait encore beau ; au moment où les six heures s'apprêtaient à basculer en sept, un soleil égorgeait l'aube dans une explosion de rouges de sacrifice. La nuit accouchait dans les embrasements du ciel de l'innocence d'un jour nouveau.L'étang, miroir de sorcière de toutes les incantations, réfléchissait le meurtre d'une journée et la naissance de la suivante, jamais début de monde n'avait revêtu de telles lueurs d'apocalypse.Ambigüité des espoirs naissants mêlés au tragique du temps qui... [Lire la suite]
Posté par Henri_Pierre à 16:16 - Commentaires [22] - Permalien [#]

mardi 17 mars 2009

Printemps à Bruxelles

Le thalys, quel joli nom, traverse des nords d'étoupe, de plates étendues aux cieux balafrés d'obscurs éclats de lumière, et met Bruxelles, la Belle de Brabant, à moins d'une heure et demie de Paris.Trois jours de chaleureuse amitié ont élu pour nid cette capitale pour laquelle j'ai toujours nourri une vive affection. J'aime Bruxelles parce que elle est mieux que belle, que sa fascination naît te de ses contrastes déconcertants et de sa douce familiarité.De multiples bonheurs dansent avec cette ville intelligente,... [Lire la suite]
Posté par Henri_Pierre à 19:36 - Commentaires [21] - Permalien [#]
mardi 10 mars 2009

Gares

  Étranges lieux que les gares, entonnoirs de toutes les convergences et, si l'on retourne le bec, de toutes les divergences.Châsses de tous les possibles et de tous les désespoirs, des adieux et des retrouvailles, des transits et des haltes, les gares fascinent, dérangent, promettent des ailleurs réels ou fantasmés et scellent les non-retours. Depuis que nous avons renoncé aux fastidieux allers-retours en voiture, le rythme des séjours à Charmes ont la gare de l'Est comme point de départs et d'arrivées. Disparu... [Lire la suite]
Posté par Henri_Pierre à 14:13 - Commentaires [19] - Permalien [#]
mardi 3 mars 2009

Pâques avant Rameaux

Après un hiver qui a dit son nom haut et froid, les prémisses du renouveau, comme si le ciel voulait se faire pardonner une telle série de cruelles morsures, ont égayé ces derniers jours de Charmes. le soleil reprend possession de son étang-miroir et, indiscret, irrésistible, il pénètre à l'intérieur. Illusionniste installé à la table de l'anniversaire de Charles, Phoebus engloutit le blanc de la porcelaine dans le blanc de la nappe.Mais il fait beau, les mouches meurent par centaines dans la maison, victimes de je ne sais quoi, et... [Lire la suite]
Posté par Henri_Pierre à 15:27 - Commentaires [16] - Permalien [#]